Cataracte

Le terme cataracte désigne une opacification du cristallin de l’œil, qui entraîne une baisse de la vision et des troubles visuels.

  • CAUSES
    Nous examinons d'abord la réfraction et la pression oculaire avec l’« Autoréfractométre ».

    L’opacification du cristallin est une modification normale due à l’âge, Tout comme/comme le sont les rides de la peau. Elle n’est que rarement causée par des médicaments, en particulier la cortisone, ou le résultat de maladies générales telles que les rhumatismes ou les troubles du métabolisme. En l’absence traitement, la cataracte entraîne une perte importante de l’acuité visuelle de l’œil affecté, pouvant aller jusqu’à la cécité. Il n’existe pas de prévention ni de traitement médicamenteux pour la cataracte.

    Nous examinons d’abord la réfraction et la pression oculaire avec l’« Autoréfractométre »

     

  • SYMPTÔMES

    Généralement, la cataracte se développe lentement et sans douleur. Les indications d’une cataracte sont : une diminution de la vision, une vision floue (comme avec des lunettes légèrement sales), une sensibilité accrue à l’éblouissement et, éventuellement, une double vision. Hormis la réduction de la vision, le cristallin trouble ne cause aucun dommage à l’œil. Cela signifie que le patient peut choisir lui-même le moment de l’intervention, en fonction du degré de la gêne et de la déficience visuelle.

  • TRAITEMENT
    Les lentilles artificielles sont choisies après consultation du patient.

    La seule option thérapeutique pour la cataracte est le remplacement chirurgical du cristallin opaque du patient par une lentille artificielle claire. Il s’agit d’une intervention relativement courte, qui est généralement effectuée sous anesthésie locale. Sur la base d’examens préliminaires, la lentille artificielle est choisie pour que l’on puisse se contenter de lunettes à faible correction après l’opération. Bien entendu, le patient a le choix entre une vue nette de loin, ou de près. Toutefois, la correction doit également être choisie de manière à ce que les deux yeux s’accordent.

     

  • PROBLÈMES GÉNÉRAUX ET COMPLICATIONS

    Bien que l’opération de la cataracte fasse partie des opérations des yeux les plus sûres, certains problèmes peuvent toutefois survenir pendant l’opération. Par exemple, l’appareil de maintien du cristallin peut ne pas être assez stable pour soutenir une lentille artificielle, ou une petite partie du cristallin peut glisser dans la cavité vitréenne, de sorte que le vitré doit être enlevé. Le risque de décollement de la rétine est également légèrement augmenté, même après une opération de la cataracte sans complications. Après une opération de la cataracte, on constate souvent une sensibilité accrue à l’éblouissement durant les premiers jours. Malgré une mesure des yeux très précise et fiable, le degré de la correction des lunettes à porter après l’opération ne peut être prédit qu’avec une précision limitée, tout dépend du degré d’opacification du cristallin.

    Dans les premiers jours qui suivent l’opération, un gonflement de la cornée ou une augmentation de la pression oculaire peuvent se produire et, plus tard, un gonflement du centre de la rétine (œdème maculaire). Cela réduit temporairement l’acuité visuelle. Après un certain temps, la capsule du cristallin s’opacifie. Cette cataracte, dite secondaire, peut être traitée facilement et sans douleur au cours d’un simple contrôle de suivi.

    Les hémorragies, infections ou autres complications pouvant entraîner une dégradation de la vision ou même la perte de l’œil sont extrêmement rares (environ 1:3 000), mais sont tout de même possibles lors de toute chirurgie oculaire.

  • ÉVALUATION MÉDICALE
    Phoroptère

    L’examen et le traitement d’une cataracte sont effectués par nos soins sur recommandation médicale, fournie de préférence par votre ophtalmologue, qui pourra également assurer le suivi des soins. Après avoir reçu une lettre de recommandation, nous convoquons le patient pour un examen ambulatoire dans notre clinique.

    Grâce au phoroptère, nous pouvons déterminer avec précision l’acuité visuelle actuelle du patient.

  • LE JOUR DE L’OPÉRATION
    Dans notre salle d'opération certifiée, nous effectuons l’intervention adaptée au patient.

    Vous serez informé de la suite de la procédure au cours du rendez-vous dont nous aurons convenu. Avant l’opération, une consultation avec l’anesthésiste aura lieu afin d’identifier les risques potentiels. Il décidera, avec vous, de l’administration ou non d’un tranquillisant. Avant l’opération, l’œil à opérer sera traité avec un produit médicamenteux qui dilate la pupille et anesthésie l’œil. Pour l’opération, vous resterez habillé mais vous serez recouvert par une protection nécessaire au maintien de la stérilité de la zone d’intervention.

    Votre soignant vous accompagnera jusqu’à la salle d’opération, où vous serez installé dans un fauteuil. L’équipe chirurgicale vous aidera à vous positionner correctement. Vous serez recouvert de draps stériles. Ensuite nous désinfectons la zone autour de vos yeux, mettons en place un écarteur de paupière et désinfectons l’œil lui-même. La procédure sous microscope opératoire est effectuée aussi doucement que possible. Par une petite incision, le cristallin trouble est liquéfié et aspiré, puis la nouvelle lentille artificielle est insérée et positionnée. Grâce à la pression naturelle de l’œil, l’incision se referme généralement d’elle-même. L’œil est désinfecté et pansé.

    Après l’opération, vous vous reposerez pendant environ 2 heures. Nous vous servirons une petite collation. Si vous vous sentez suffisamment bien, le pansement sera retiré, nous vous administrerons encore des gouttes et vous pourrez quitter la clinique. Pour le retour à la maison, nous vous conseillons d’être accompagné ou de prévoir un transport.

  • COMPORTEMENT APRÈS L’OPÉRATION

    Contactez-nous si vous ressentez des douleurs oculaires ou si survient une rougeur soudaine. Faites de même si votre vue diminue subitement, si vous remarquez un voile devant l’oeil ou si vous percevez des éclairs lumineux.

    De légères irritations, des larmes ou une sensation de corps étranger dans l’oeil opéré sont normales pendant les deux premiers jours, tout comme une vision double et une sensibilité augmentée à la lumière.

    Aucun pansement n’est nécessaire. Vous pouvez protéger l’oeil comme vous le souhaitez avec vos lunettes ou des lunettes de soleil.

    L’oeil opéré est traité pendant quelques semaines avec des gouttes oculaires TobraDex selon le dosage de traitement :

    Dosage de traitement (sauf prescription contraire)
    Bien agiter avant l’utilisation, une goutte dans l’oeil opéré

    env. 8h
    env. 12h
    env. 16h
    env. 20hr

     
    Votre ophtalmologue vous dira lors de l’examen de suivi quand vous pourrez réduire les gouttes oculaires et quand vous pourrez à nouveau conduire.

    Il est permis :

    • De vous doucher ou de laver vos cheveux (en fermant l’oeil opéré). Cependant aucun savon ou shampoing ne doit entrer en contact avec l’oeil opéré.
    • D’effectuer des tâches légères, des activités de la vie de tous les jours, de se pencher, de pratiquer une gymnastique douce, de soulever un poids jusqu’à 10 kg.
    • De sortir se promener en protégeant l’oeil avec des lunettes de soleil.
    • De regarder la télévision, de lire et d’écrire dans la mesure où cela vous convient.

     
    Il est interdit :

    • De vous frotter les yeux, de faire pression sur l’oeil ou de plisser les yeux avec force.
    • De soulever des charges de plus de 10 kg la première semaine.
    • De travailler au jardin ou dans une ferme durant les deux premières semaines.
    • De pratiquer des sports qui demandent de la force pendant les deux premières semaines, y compris la natation.
    • De conduire un véhicule avant l’autorisation du médecin ophtalmologiste traitant.

     
    Les contrôles postopératoires ont lieu selon les rendez-vous fixés. En général, les contrôles sont effectués un à trois jours après l’opération, puis une semaine et enfin un mois après l’opération. Ces examens peuvent être effectués par votre ophtalmologue.

    L’adaptation de nouvelles lunettes n’a généralement de sens que deux à quatre semaines après l’opération. Entretemps une correction avec des verres provisoires peut être prescrite.

    En cas d’urgence (également le samedi, le dimanche et les jours fériés), vous pouvez contacter le médecin de service de la clinique ophtalmologique au numéro suivant :
    031 311 12 22